Annulée / Semaine du son en Trégor

La semaine nationale du son de l’UNESCO aura lieu cette année du 18 au 31 janvier 2021.
Le Logelloù, qui avait déjà proposé une programmation dans ce cadre en 2020, devait être rejoint cette année par plusieurs structures de Lannion Trégor Communauté : le Centre de découverte du son de Cavan, l’association Trégor Sonore, la LPO des Côtes d’Armor et la programmation communautaire de l’Arche-Le Sillon.


Dans le contexte actuel, nous ne pouvons pas tenir cette programmation, ni la proposer comme vont le faire plusieurs structures en France, via une web tv mise en place pour la semaine du son.
Vous pouvez suivre les évènements nationaux en streaming ici : https://www.lasemaineduson.org/

Concernant la semaine du son en Trégor, nous réfléchissons collectivement à la possibilité de reporter l’évènement au printemps 2021. A une période où nous serions en mesure d’accueillir le public en salle.
Retrouver ci-dessous les différents évènements prévus.

Pour l’ouverture de la semaine le lundi 18 janvier, nous prévoyons de faire sonner plusieurs clochers du Trégor à 18h. L’occasion de faire entendre les plus vieux instruments sonores de notre territoire que chacun entend ou perçoit de chez lui.
En fonction des réalités sanitaires qui seront les nôtres fin janvier, il se peut que ça soit les uniques sons que nous puissions donner à entendre.

Si les conditions sont réunies pour accueillir le public, nous prévoyons une programmation durant 10 jours faite de spectacles, concerts, rencontres et ateliers.

Le son immersif (acousmatique, binaural), le paysage sonore ainsi que le rapport son et image seront à l’honneur cette année à travers spectacles, concerts, rencontres et également ateliers, permettant de s’adresser aux plus jeunes.

Spectacles, concerts

DONVOR, Teatr Piba ©Sébastien Durand

Une collaboration artistique et scientifique TEATR PIBA & IFREMER

Fruit d’une expérience inédite de collaboration artistique et scientifique au long cours, le spectacle Donvor a été créé en janvier 2020. Le Teatr Piba y convie le public à une aventure théâtrale radiophonique et sensorielle singulière. Une geste poétique et fantastique, livrant le récit d’une exploration de l’auteur David Wahl et de ses comparses, des grands fonds océaniques aux confins du monde occidental. Les spectateurs sont placés au centre d’un dispositif immersif et prennent part à un voyage sensoriel d’une centaine de minutes, évocation tour à tour onirique et réaliste, en va et vient entre plongées dans les abysses, vie à bord et voyage initiatique.

Spectacle au casque en son binaural au Centre Culturel le Sillon à Pleubian, jeudi 21 janvier, 20h30 (horaire susceptible d’évoluer en fonction du couvre-feu).

Acousmonium

L’acousmonium est un dispositif singulier pour une liberté d’écoute. Il s’agit d’un orchestre de haut­-parleurs disposés en face, autour et dans le public. À la console de diffusion, l’interprète projette dans l’espace une oeuvre sonore composée pour ce type de dispositif. C’est un instrument modulable, il est adapté aux œuvres et aux circonstances.
Les haut­-parleurs de différentes caractéristiques permettent une interprétation spatialisée de la musique acousmatique, c’est ce qui fait sa singularité par rapport au système de diffusion/amplification traditionnel.

Le collectif MODULE ETRANGE de Rouen installera pendant quelques jours son acousmonium, dans la Salle des Fêtes de la Roche Derrien pour des concerts, rencontres et une sieste sonore du 22 au 24 janvier. Thomas Collin, Hubert Michel et Christine Groult, compositrice en résidence au Logelloù en 2020/2021, improviseront et interprèteront des oeuvres pour acousmonium.

Improvisation de Philippe Ollivier pour cloches et Logelloop
Les cloches font partie de notre quotidien, c’est la musique mécanique originelle. Elle est indissociable de l’espace dans lequel on l’a entendue. Les cloches sont parfois associées à quelques mélodies que l’on entend sonner pour des occasions particulières depuis notre enfance ou nous évoquent un troupeau d’animaux, un jeu pour enfants… 

Philippe Ollivier improvisera avec des sons de cloches, de la plus petite à la plus grande, qu’il transformera, jouera et spatialisera à l’aide de Logelloop.
Mercredi 20 janvier, 18h.

Recherche

MATINEE DU SON : à l’écoute de nos paysages sonores

Tous les bruits du quotidien, auxquels nous ne faisons plus attention, composent notre environnement sonore. Leur caractérisation et leur analyse font l’objet des sujets d’études des nombreux chercheurs. Trégor Sonore, à l’occasion de la semaine du son 2021, a l’honneur d’accueillir des scientifiques travaillant dans ce domaine.
Pierre Aumond, chercheur à L’IFSTTAR à Nantes, nous parlera du paysage sonore et du système de surveillance acoustique de la ville de Lorient. Il nous expliquera comment ce projet permettra le développement d’une nouvelle approche pour l’évaluation de l’environnement sonore urbain. Florent Le Courtois, chercheur au SHOM à Brest, nous fera plonger sous la mer pour nous présenter le paysage sonore sous-marin en Bretagne et nous fera entendre l’environnement sonore de la baie de Lannion.
Nicolas Farrugia, Maître de Conférences à l’IMT Atlantique à Brest, nous replongera dans la parenthèse sonore du Printemps 2020 avec le projet « Silent Cities »,  en proposant des écoutes des paysages sonores confinés, ainsi des paysages nocturnes en lien avec des études sur la pollution lumineuse. 
Katell Péron et Nicolas Pellen de l’Orange Lab de Lannion nous parleront de l’application ludique « Soundary » made-in Trégor qu’ils ont développée pour l’enregistrement et la labellisation de sons dans le cadre de leurs travaux au sein sur la reconnaissance de sons par apprentissage machine.

Vendredi 22 janvier de 9h30 à 12h
Salle Kerouspic, Centre de découverte du son, Cavan

Rencontres et ateliers

HUBERT MACE DE GASTINES, documentariste québécois vivant entre Montréal et le Trégor , ira à la rencontre du public et des jeunes pour échanger sur la spécificité du métier de preneur de son.
Vendredi 29 janvier, au centre de découverte du son à Cavan, rencontre tout public.

SONS BUISSONNIERS
Un atelier de « lutherie verte » avec le Centre de découverte du son pour apprendre à fabriquer, au cours d’une balade, des instruments de musique et objets sonores à l’aide de végétaux communs.
Pouldouran, mercredi 20 janvier de 15h à 17h, rendez-vous à la maison des Talus et des routoirs à lin. Tout public, à partir de 5 ans.

YOGA DU SON
Le yoga sonore est une alternative à un yoga purement physique. Il se définit comme l’ensemble des pratiques qui utilisent la voix, les mantras et le chant harmonique, comme support de méditation.
Basé essentiellement sur des postures simples de yoga associées à des respirations profondes accompagnées de sons vocaux soufflés ou vibrés. Ainsi, le son de notre propre voix nous repose et nous régénère en profondeur.

Aucune compétence particulière n’est requise !
Cet atelier est ouvert à tous, adultes et adolescents. Penser à amener son tapis de yoga, son plaid et ses coussins, et porter des vêtements adaptés, souples et respirants.

Atelier de découverte proposé par Elisabeth Mérat
Salle des fêtes de la Roche Derrien


La LPO des Côtes d’Armor se joint à la semaine du son pour proposer une promenade à la découverte des chants d’oiseaux en lien avec une application dédiée. Lieu et horaires à définir, nous vous en disons plus à la rentrée de janvier.

Retrouvez toutes les Actus du Logelloù →