Le projet

Depuis 2004, les membres de l’association Fur Ha Foll  – « sage et fou » en breton – se sont donnés pour mission de mener à bien le projet de réhabilitation du Logelloù, de le transformer en un lieu dédié à la recherche et à la création artistique et d’en assurer le fonctionnement.
Le Logelloù a pour vocation d’être à la fois un outil pour la création et son accompagnement et un lieu de proximité favorisant le contact entre publics et artistes. Sa réhabilitation a pour objectif de construire l’un des catalyseurs de l’activité artistique locale et régionale.

Un centre d’exploration et de création artistique

La notoriété et l’effervescence de la culture bretonne masquent la difficulté rencontrée, par son vivier d’artistes, dans la création de projets. Les productions bretonnes impressionnent certes, par leur nombre, par leur qualité et par le renouvellement de leurs formes, mais leurs auteurs peinent à trouver des lieux pour réaliser ou affiner leurs créations. Le Logelloù a pour premier objectif de rendre ces créations possibles. Il est propice à la résidence d’artistes professionnels – tout en aidant les plus jeunes – et sa conception offre des possibilités de marier simplement musique et image.

Le Logelloù est d’abord un lieu de création à la disposition des musiciens. 

La création d’un spectacle est la phase de concrétisation. Elle succède à un long travail préparatoire de conception, d’écriture, de composition… Si ce dernier peut s’étaler sur des mois ou des années, la création est en revanche une période de travail intensif, qui permet d’expérimenter des idées, des concepts. 

Un lieu proche du public

La création peut être ponctuée de rencontres avec le public (répétition publique, master classes) et se terminer par la présentation du spectacle. Le spectacle peut également être rejoué à un autre moment de la saison. Autour de ces périodes de création pourront être organisées d’autres soirées : spectacle,  thématique, conte, cinéma, concert ou soirée d’écoute… Dans la mesure du possible, ces soirées ont un rapport avec l’activité de l’équipe artistique en résidence.

À l’occasion de spectacles, d’expositions, de répétitions publiques, de rencontres et ateliers avec des artistes, l’association Fur Ha Foll, porteuse du projet, souhaite établir une collaboration étroite avec les écoles (primaires, collèges, lycées) et d’autres publics spécifiques du territoire. Elle ouvre une fenêtre particulière sur le spectacle vivant, fenêtre qui aura pour but de démystifier la création artistique contemporaine et d’apporter des propositions de qualité à un public plus large.

Une équipe proche des artistes

Le Logelloù permet à des artistes de venir sur une courte, moyenne ou longue période et de revenir avec le même projet ou un projet différent. Le Logelloù leur propose du temps, du temps de création, de discussion, de rencontre autour de leur projet.