Parcours sonores à la Prison de Guingamp

4 parcours sonores pour la Prison réhabilitée de Guingamp

Julien Simon – Philippe Ollivier 

__________________

À l’occasion de la rénovation de la prison de Guingamp, qui héberge désormais Gwinzegal, la Ville de Guingamp a demandé à Julien Simon, auteur de théâtre, d’écrire un parcours de parole qui serait le fruit d’un travail de recherches dans les archives de la prison et à Philippe Ollivier de réaliser la prise de son des voix de professionnels ou simples Guingampais qui liraient ces écrits et de composer une musique sur mesure.

Sont ainsi nés quatre parcours de 20 minutes que l’auditeur parcourt seul, isolé du monde par un système d’écoute au casque, mais connecté à l’espace par les mots et la musique. Ces dispositifs de baladeurs et de casques ont été conçus par Mael Bellec (électronique et assemblage), Christophe Baratay (programmation informatique de l’application) et Ralph Wendel (graphisme).

Le binaural permet un placement virtuel des sons autour de l’auditeur muni de son casque. Cela donne une sensation de largeur, tout en offrant une grande liberté lors de l’assemblage, car on ne dispose pas simplement d’un champ stéréo qui revient presque, au casque, à avoir un son à gauche, un son au centre et un son à droite. En binaural, c’est pour ainsi dire les 360° qui entourent l’auditeur qui sont exploitables et il est même, dans une certaine mesure, possible de jouer sur le positionnement vertical des sons.

L’ensemble de la fabrication des sons s’est faite dans Logelloop.

A lire :

l’article complet de Philippe Ollivier

l’article du Télégramme 

Le Cri de l’Ormeau  

A écouter sur Radio Breizh :

l’émission de Tomaz Laquaine qui invite Fañch Peru à parler du texte Mari Lousken qui fait partie de ce parcours sonore

l‘émission de Morgan Large avec Julien Simon 

Retrouvez toutes les Actus du Logelloù →