BERT BEGAR rencontre et concert

BERT BEGAR

[ et Albert MARCŒUR et Eric THOMAS ]

 

Musique à trois têtes pour voix, guitare électrique et percussions de table

 

Albert Marcœur et Eric Thomas seront en résidence au Logelloù du 4 au 9 décembre.

Le jeudi 6 décembre, nous vous proposons de venir à leur rencontre à 18h30. Un temps d’échange au cours duquel vous évoquerons leur résidence en cours ainsi que leurs parcours respectifs de musiciens expérimentateurs.

Eric est musicien guitariste, compositeur, « sonorosophe » (qui joue de la musique, comme il s’en joue), il écrit de la musique de film et conçoit des installations sonores, il a été le directeur artistique du  LAMA, un festival de musiques méconnues dans des lieux improbables autour de Cloras Carnoët. Il a créé le Label Beg Rose Records.

site d’Eric Thomas

Albert Marcœur a commencé sa carrière dans les années 70. Féru d’expérimentations mélodiques, rythmiques et sonores, Albert est est un musicien éprouvé et un amuseur, auteur de textes à la fois légers, drolatiques et décalés. En 2014, il écrit un livre sur le thème du droit d’auteur, illustré par des photo-montages de Plonk et Replonk. Cet ouvrage a pour titre : Mais monsieur Marcœur, comment se fait-il que vous ne soyez pas venu nous voir plus tôt?!?

site d’Albert Marcœur

 

 Ils termineront la semaine par un concert

à 18h30 le dimanche 9 décembre.

 

Envisager la scène, le moment public comme un tout. Un spectacle, où chaque chose est écrite, la musique et le texte évidemment, mais aussi des gestes, des regards, des intertextes.

avec ALBERT MARCŒUR (textes, chant, percussions de table)
et
ERIC THOMAS (compositions, guitare, chœurs)

« Comme on le dit des nombres qui ne sont divisibles que par eux-mêmes et par l’unité, Albert Marcœur est un musicien « premier » : un modèle irréductible à un quelconque genre, et même à ce titre simplificateur de « Franck Zappa français » qui lui fut décerné dans les années 70. Marcœur est un rare, oui, et d’un métal d’autant plus précieux qu’il ne s’est jamais posé en rebelle officiel. Aux jeux de massacre de ceux qui prétendent « déconstruire » codes et traditions, lui a toujours préféré les assemblages musicaux et poétiques dictés par son esprit d’escalier, sa faculté de relier ce que le tout-venant de la création s’obstine à séparer, son regard amusé et/ou interdit sur l’absurdité du quotidien. Chansons, compositions , saynètes, montages sonores, concerts, maniement du verbe et de la parole : toute forme et expérience, chez lui, épouse les courbes, angles et perspectives d’une vision du monde éminemment subjective. (…)

Depuis quarante ans, c’est une constante dans les apparitions scéniques d’Albert Marcœur : son répertoire, sa pratique, sa présence même, sont systématiquement remis en jeu. Voilà bien une règle à laquelle on n’ira pas lui reprocher de ne jamais faire exception. »
Festival Les Tombées de la Nuit, Richard ROBERT

Réservez et réglez en ligne vos billets :

Propulsé par HelloAsso

 

La résidence et le concert BERT BEGAR bénéficie du soutien à la résidence de création de la DRAC Bretagne.


 

Retrouvez toutes les Actus du Logelloù →